L’Association Nationale des Docteurs, ANDès, se réjouit que le rapport de la Mission Haute Fonction Publique remis au Premier ministre par Frédéric Thiriez évoque plusieurs pistes valorisant le doctorat comme un moyen de contribuer à la réforme du plus haut niveau de l’administration de l’État, en résonance avec des propositions portées par l’association. L’ANDès alerte toutefois sur des propositions relatives à la préparation de diplômes se comparant au doctorat, mais sans réalisation d’un travail de recherche. De plus l’association s’interroge sur le manque d’ambition affiché en termes quantitatifs pour l’ouverture de la haute fonction publique aux docteurs.

Pour une acculturation des hauts fonctionnaires à la recherche
Vers une fonction publique plus accueillante pour les docteurs

Lire le communiqué de presse.