Articles

Pour une recherche ambitieuse et attractive : l’ANDès se félicite de l’opposition de la mission de concertation à l’augmentation différenciée des frais d’inscription en doctorat

La recherche en France doit pouvoir recruter les talents en fonction des compétences recherchées, et ce indépendamment de la nationalité. Les doctorants, dont près du tiers sont d’origine extra-communautaire, sont des forces vives dont l’enseignement supérieur et la recherche en France ne peuvent se passer.

Le plan « Bienvenue en France », annoncé par le Premier ministre le 19 novembre 2018, prévoit notamment la mise en place de frais d’inscription différenciés pour les étudiants extra-communautaires et non résidents en France. L’ANDès s’oppose à cette mesure pour le doctorat, à l’unisson avec les autres parties auditionnées à propos du doctorat, et se félicite de la recommandation en ce sens de la mission de concertation. Sa mise en place risquerait, d’une part, de mener à une réduction du vivier de candidats internationaux disponibles, à la fois lors du recrutement à l’international en doctorat mais aussi lors du recrutement en sortie de master en France qui pourraient voir leurs effectifs diminuer ; d’autre part, de mener à une préférence communautaire dans un contexte budgétaire contraint.

La recherche en France ne pourra rester ambitieuse et attractive qu’à condition qu’elle soit correctement financée. Un effort d’investissement financier continu de l’État constituerait un signal positif pour la confiance que celui-ci place dans la recherche et le doctorat, et encourageant pour l’ensemble des bailleurs de fonds et partenaires.

Ni la présentation du plan « Bienvenue en France » ni le rapport de la Cour des comptes de novembre 2018 ne mentionnent d’étude d’impact spécifiquement pour la population des doctorants. Dans l’hypothèse du maintien de cette mesure pour les doctorants extra-communautaires, mais en faisant reposer l’augmentation des frais d’inscription sur d’autres acteurs, l’ANDès a examiné la cohérence de plusieurs éventualités : financement de ces frais par les projets de recherche sur lesquels sont embauchés les doctorants concernés, par les employeurs des doctorants concernés, par les établissements d’inscription via des bourses et exonérations de frais d’inscription, par les pays d’origine des doctorants concernés, ou encore par d’autres ministères français concernés. L’ensemble des arguments exposés dans les différents scénarios ont conduit l’ANDès à s’opposer à la différenciation des frais d’inscription pour le doctorat comme, d’ailleurs, pour l’Habilitation à Diriger des Recherche (HDR) si elle était envisagée.

Par ailleurs, l’ANDès se réjouit que le rapport de la mission de concertation, qui l’a auditionnée le 1er février 2019, reprenne ses propositions d’amélioration pour l’accueil et le séjour des doctorants et docteurs internationaux, notamment à propos de l’attribution de contrats doctoraux en substitution des bourses.

Lire le communiqué de presse.

Concertation sur le plan « Bienvenue en France »

Le 1er février 2019, une délégation de l’ANDès a été reçue pour une audition dans le cadre de la concertation sur le plan « Bienvenue en France », portant notamment sur la mise en place de frais d’inscription différenciés pour les étudiants extra-communautaires et non résidents en France : l’ANDès s’oppose à l’application proposée de frais d’inscription différenciés en doctorat (compte-rendu).

Rencontre avec le cabinet de la ministre chargée de la recherche

Le 11 décembre 2018, une délégation de l’ANDès a rencontré le cabinet de la ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation : Dr Jean-Philippe Bourgoin, conseiller recherche, qui a également convié M. Graig Monetti, conseiller vie étudiante (compte-rendu).

Intervention de l’ANDès à la Journée de rentrée du collège des écoles doctorales de l’Université de Bordeaux

Le jeudi 6 décembre 2018, Mélanie Gaillard, membre du conseil d’administration de l’ANDès, est intervenue à la journée de rentrée du collège des écoles doctorales de l’Université de Bordeaux et de ses écoles doctorales.

La matinée de Cérémonie de rentrée du collège des écoles doctorales et le cocktail de la pause méridienne étaient communs à l’ensemble du collège des écoles doctorales, sur le campus de Talence. En après-midi, chaque école doctorale organisait sa propre rentrée sur les différents campus.
Mélanie Gaillard est intervenue à trois moments lors de cette journée : présentation de l’association en quelques minutes lors des présentations des associations de doctorants et docteurs (campus de Talence), devant l’ensemble des doctorants ; tenue d’un stand pendant le cocktail de la pause méridienne (campus de Talence), notamment sur l’aspect réseau ; présentation d’actions de l’ANDès l’après-midi lors de la rentrée de l’école doctorale Sciences et environnements (campus de Pessac).

Photo : C. Poulet

 

Intervention de l’ANDès à la table ronde « Devenir Docteur-Ingénieur » de l’ENSEIRB/MATMECA

Le lundi 19 novembre 2018, Mélanie Gaillard, membre du conseil d’administration de l’ANDès, est intervenue dans la table ronde Devenir Docteur-Ingénieur, organisée à l’ENSEIRB-MATMECA de Bordeaux pour présenter le doctorat aux élèves de l’école. Elle a tout particulièrement abordé la question des compétences développées pendant le doctorat, et de la valeur du doctorat à l’international.

Photo : ANDès

 

 

Intervention de l’ANDès à la Journée de l’École Doctorale 3M (Matière, Molécules et Matériaux)

Le 29 octobre 2018, l’Université de Rennes 1 a accueilli la deuxième Journée de l’École Doctorale 3M (Matière, Molécules et Matériaux).

Près de 200 participants issus de l’ensemble des sites de l’École Doctorale 3M ont pu échanger sur leurs travaux. Ces participants ont également pu réfléchir à la poursuite de leur carrière professionnelle à travers des témoignages de docteurs de divers horizons, d’une table-ronde et via les conférences du Dr Pascal Crépey de l’Association National des Docteurs (ANDès) et du Dr Vincent Mignotte de l’Association Bernard Gregory (ABG).

Photo : ED3M

Objectifs prioritaires de l’année 2018-2019 pour valoriser le doctorat

L’Association Nationale des Docteurs, suite au renouvellement du tiers des membres de son conseil d’administration et au renouvellement de son Bureau début juillet 2018, exprime ses objectifs prioritaires pour l’année 2018-2019.

Objectifs prioritaires de l’année 2018-2019

  • Contribuer à la reconnaissance de l’expérience professionnelle des docteurs amenés à occuper des postes à haut potentiel dans les secteurs privé comme public hors recherche, en prenant appui sur l’inscription au Répertoire National des Certifications Professionnelles de leurs compétences partagées.
  • Questionner l’utilisation du titre de docteur en menant des réflexions sur les principes du processus diplômant.
  • Contribuer à l’amélioration continue de la qualité du processus doctoral et de ses attendus.
  • Renforcer les synergies entre réseaux de docteurs et animer la Communauté Française des Docteurs, notamment par l’intermédiaire du dynamisme de la section régionale ANDès Toulouse et de partenariats.
  • Partager une veille collective des organisations et dispositifs européens et internationaux notamment pour la mobilité géographique entrante et sortante des docteurs.
  • Diffuser les bonnes pratiques par le biais des fiches actualisées du « Doctorat à la Loupe » adressées à l’ensemble des acteurs du doctorat.

Bureau renouvelé

L’ANDès a renouvelé en juillet 2018 son Bureau composé de docteurs issus de disciplines variées et exerçant des activités dans divers secteurs professionnels.

A été réélu président, Clément Courvoisier, docteur en physique depuis 2016 et actuellement chef de projet d’un Labex.

Ont été élues vice-présidentes, Carole Chapin, docteure en littérature comparée depuis 2015 et actuellement responsable R&D ; Viviane Griveau-Genest, docteure en littérature médiévale depuis 2017 et actuellement en recherche d’emploi ; et Émilie Tourneur, docteure en physiologie et physiopathologie depuis 2012 et actuellement chargée des formations à caractère scientifique.

A été élu trésorier, Godefroy Leménager, docteur en physique depuis 2012 et actuellement ingénieur brevet.

A été élue secrétaire générale, Juliette Guérin, docteure en chimie depuis 2013 et actuellement responsable adjointe du partenariat et de la valorisation de la recherche. A été élu secrétaire général adjoint, Augustin Parret-Fréaud, docteur en mécanique depuis 2011 et actuellement ingénieur de recherche dans le secteur privé.

 

Le communiqué de presse au format PDF : Objectifs prioritaires de l’année 2018-2019 pour valoriser le doctorat.

Participation de l’ANDès au colloque « Engager les chercheurs : un levier clé pour diffuser la culture scientifique dans notre pays »

Le jeudi 6 septembre, Godefroy Lemménager et Jean-Jacques Robert, membres du conseil d’administration de l’ANDès, ont pris par au colloque « Engager les chercheurs : un levier clé pour diffuser la culture scientifique dans notre pays », organisé au Collège de France par #LePlusImportant.

Témoignage vidéo : « Nous voulons bien positionner la place des docteurs dans la citoyenneté, les entreprises et la recherche à travers le monde et rapprocher les docteurs de la société ».

Rassemblant les principaux acteurs de la culture scientifique, technique et industrielle, le colloque a donné lieu à débats et propositions concrètes sur la promotion de la démarche scientifique dans la société grâce à la mobilisation des chercheurs.

 

Assemblée générale de l’ANDès et assemblée régionale de l’ANDès Toulouse

Le samedi 7 juillet 2018, l’assemblée régionale de l’ANDès Toulouse aura lieu de 10h à midi, puis l’assemblée générale de l’ANDès de 14h à 16h, à l’adresse suivante :

Maison de la Recherche et de la Valorisation
118 route de Narbonne (devant le 143 avenue de Rangueil)
31400 Toulouse

 

Photo : ANDès, licence CC BY-SA 4.0.

Événement : JCFD 2018 sur la « mobilité des docteurs », le 6 juillet à Toulouse

L’Association Nationale des Docteurs (ANDès) et sa section régionale ANDès Toulouse annoncent la prochaine Journée de la Communauté Française des Docteurs (JCFD). Elle se tiendra le vendredi 6 juillet prochain à Toulouse. Docteurs, doctorants, recruteurs et curieux se réuniront autour du thème de la « mobilité des docteurs », qu’elle soit géographique, sectorielle ou disciplinaire.

Lire le communiqué.