L’ANDès a eu l’occasion de concevoir de nombreux outils grâce à l’action de ses membres. Dans une volonté de les mettre en avant, nous les avons rassemblés dans une catégorie dédiée de notre site :

  • Le Guide du Doctorat a pour objectif de constituer la meilleure ressource de référence présentant à tous les acteurs du doctorat les conditions, procédures, pratiques et conseils pour l’organisation du système doctoral, la conduite d’un projet doctoral et la poursuite de carrière des docteurs.
  • Le Passeport Docteur est un guide pratique pour l’après doctorat. Il se compose de fiches réparties en trois catégories : fiches Carrières, Repères ou Outils.
  • Après l’inscription du doctorat  au répertoire national de la certification professionnelle (RNCP), l’ANDès a publié une fiche technique qui illustre les compétences développées pendant le doctorat sous forme d’activités du travail de recherche doctorale.

Tout en se désolant que des mesures aussi discriminatoires aient pu faire l’objet d’un projet de loi, l’Association Nationale des Docteurs (ANDès) exprime son soulagement à la suite à la décision du Conseil constitutionnel n° 2023-863 DC du 25 janvier 2024.

Le Conseil constitutionnel a jugé inconstitutionnelles les mesures concernant les étudiants et doctorants internationaux, censurant notamment les dispositions relatives à la création d’une caution retour, à l’obligation de justifier annuellement du caractère réel et sérieux des études et à la généralisation de la majoration des droits différenciés pour les étrangers extracommunautaires sans possibilité d’exonération par les établissements.

Les dispositions initiales du « Projet de loi pour contrôler l’immigration, améliorer l’intégration » constituaient en effet un danger pour les étudiants, les doctorants, les scientifiques internationaux mais aussi, plus largement, pour l’attractivité internationale et la qualité de la recherche publique et privée dans notre pays, dans un contexte où la recherche publique française repose dans une grande partie sur l’activité des doctorants, dont près de 40% sont étrangers.

Les risques concernant spécialement le doctorat et la recherche publique française avaient été partagés par le Réseau national des collèges doctoraux (RNCD) dans son communiqué de presse « Projet de loi Immigration : des mesures dangereuses pour la recherche et l’innovation en France » du 20 décembre 2023, communiqué auquel l’ANDès a adhéré en tous points.

Les étudiants et doctorants internationaux constituent une richesse pour la recherche de notre pays et l’ANDès restera attentive à toute mesure susceptible d’impacter leur recrutement, leur parcours ou leurs conditions de vie.

Télécharger le communiqué de presse

Le 25 janvier 2024, Dr Benoît Omnès, membre du conseil d’administration de l’ANDès, est intervenu lors du conseil de l’école doctorale « Énergie, matériaux, sciences de la terre et de l’univers » (EMSTU) de l’université d’Orléans.

Lors de cette intervention, il a présenté son parcours professionnel et évoqué la question du timing pour la recherche d’emploi, de la différence entre ingénieur et docteur au sein de l’entreprise (poste, salaire, carrière, …), des compétences attendues dans une entreprise  et des enjeux des docteurs pour la valorisation du doctorat dans les entreprises privés.

Dans ce cadre, Dr Omnès a aussi présenté l’ANDès et les différents outils réalisés par l’association, notamment le Guide du doctorat et le Passeport Docteur.

Le 25 janvier 2024 , l’ANDès a participé au International PhD Welcome / journée annuelle d’accueil des doctorantes et doctorants internationaux de l’université de Lille organisé par le collège doctoral de l’université de Lille et le centre Euraxess Lille-Hauts-de-France, en présence de Dr Isabelle Fournier, vice-présidente des affaires doctorales, de Dr Kamal Lmimouni, directeur du collège doctoral, et de Dr Andre Caruso, chargé du centre Euraxess-Lille-Hauts-de-France et organisateur de l’évènement, ainsi que des autres acteurs de la vie universitaire, et des doctorantes et doctorants internationaux de 1ère et 2e année.
Lors de cette journée, Dr Farouk Allouche, membre du conseil d’administration de l’ANDès, a participé à une table-ronde sur « le doctorat en France et les perspectives professionnelles » où il a présenté une vue d’ensemble du déroulement du projet doctoral, de la valorisation du doctorat, de son attractivité et des enjeux liés à la poursuite de carrière des docteurs et docteures. Dr Allouche a également présenté l’ANDès, ses travaux et contributions, et rappelé l’engagement de l’association nationale des docteurs pour la valorisation et la reconnaissance du doctorat.

En ce début d’année, revenons sur quelques temps forts qui ont ponctué 2023.
L’ANDès remercie l’ensemble de ses membres pour leur soutien et leur implication bénévole : elles et ils sont appelés à renouveler leur adhésion.
Si vous êtes docteur et que vous n’êtes pas encore membre de notre association, nous vous invitons à adhérer pour soutenir nos actions.

Lire la lettre d’actualités 2023.

L’Association Nationale des Docteurs (ANDès) regrette et désapprouve la suppression de l’accès sur titre à la magistrature pour les docteurs en droit. Cet accès permet de valoriser dans la magistrature l’expertise en droit développée pendant le doctorat et de diffuser les compétences des docteurs dans la société.
Retrouver le communiqué complet.

Dr Linda Lahleh, présidente de l’ANDès, et Dr Godefroy Leménager, trésorier, étaient présents pour représenter l’Association Nationale des Docteurs-ANDès et participer à la 3e édition du Workshop sur l’encadrement doctoral (WED) qui s’est tenu les 16 et 17 novembre 2023 à l’université de Strasbourg.

L’événement était coorganisé par co-organisé par Adoc Mètis, l’ANDès, la CJC et le RNCD, et soutenu par le ministère de l’Enseignement supérieur et la Recherche, l’université de Strasbourg et Strasbourg Euro-Métropole. Il a réunit près de 80 acteurs du doctorat de toute la France, de Belgique et du Luxembourg pour réfléchir, via des conférences et des ateliers, aux enjeux actuels du doctorat et aux solutions à proposer.

 

Le 20 octobre 2023, Dr Benoît Omnès est intervenu au nom de l’Association Nationale des Docteurs-ANDès sur le thème de la poursuite de carrière des docteurs lors du conseil de l’école doctorale « Énergie, matériaux, sciences de la terre et de l’univers » (EMSTU) de l’université d’Orléans.

Lors de cette intervention, il a notamment été question de la reconnaissance du doctorat dans le secteur privé (offres d’emploi à bac + 8, secteur R&D…) et des différents outils proposés par l’ANDès, comme le Guide du doctorat et le Passeport Docteur.

Le Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche (Cneser), réuni le 12 septembre 2023 pour sa séance d’installation, voit intervenir en cette rentrée universitaire Dr Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Dr Stéphanie Danaux, qui siège au Cneser au titre de l’ANDès, a prononcé le discours reproduit ci-après pour faire part de points d’attention de l’ANDès concernant l’attractivité et la reconnaissance du doctorat.

Lire le discours.

Le Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche (Cneser) a été installé mardi 12 septembre 2023 par Dr Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Un siège a été de nouveau attribué pour une durée de 4 ans par la ministre à une personnalité qualifiée de l’Association Nationale des Docteurs (ANDès) pour représenter un grand intérêt national : le doctorat.

Dans le cadre de ce nouveau mandat, l’ANDès siège à nouveau en commission plénière, en commission permanente et en commission accréditation. Elle a aussi rejoint la commission d’études spécialisées (CES) « Emploi scientifique et conditions d’exercice de la recherche ». Dr Stéphanie Danaux, administratrice et vice-présidente, représente l’ANDès en qualité de titulaire, et Dr Godefroy Leménager, administrateur et trésorier, en qualité de suppléant.

L’ANDès se félicite de l’intérêt renouvelé porté par la ministre et ses services aux problématiques liées à la qualité et à la reconnaissance du doctorat.

À la croisée de l’enseignement supérieur et de la recherche, le diplôme national de doctorat atteste de la réalisation d’une expérience professionnelle de recherche. Les docteurs ont l’opportunité d’irriguer l’ensemble des secteurs d’activité et des acteurs publics et privés. L’État et la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESR) ont la responsabilité de favoriser la reconnaissance du doctorat par la société : il en va de l’attractivité de l’ESR et d’une vision de l’avenir qui repose sur la connaissance. Afin de co-construire et alimenter les réflexions relatives au doctorat, l’ANDès entend intensifier les liens avec et entre les acteurs de l’écosystème du doctorat, de l’ESR et au-delà, représentés ou non au Cneser.