Participation de l’ANDès à la J-RED 2019 de Centrale-Supélec, Université Paris-Saclay

Le jeudi 4 avril 2019, Stéphanie Danaux, membre du conseil d’administration de l’ANDès, a participé à la Journée de rencontre entre entreprises, doctorants et jeunes docteurs (J-RED 2019) de Centrale-Supélec, Université Paris-Saclay.

Intervention de l’ANDès à la table ronde « Devenir Docteur-Ingénieur » de l’ENSEIRB/MATMECA

Le jeudi 21 mars 2019, Stéphanie Danaux, membre du conseil d’administration de l’ANDès, est intervenue dans la table ronde Devenir Docteur-Ingénieur, organisée à l’ENSEIRB-MATMECA de Bordeaux pour présenter le doctorat aux élèves de l’école. Elle a tout particulièrement abordé la question des compétences développées pendant le doctorat, et de la valeur du doctorat à l’international.

Photo : ANDès

 

 

Participation de l’ANDès au Forum Cifre 2019 de l’ANRT à Paris

Le lundi 18 mars 2019, Stéphanie Danaux, membre du conseil d’administration de l’ANDès, a participé au 15ème Forum Cifre, organisé par l’Association Nationale de la Recherche et de la Technologie (ANRT), à la Cité Internationale Universitaire de Paris.

Pour une recherche ambitieuse et attractive : l’ANDès se félicite de l’opposition de la mission de concertation à l’augmentation différenciée des frais d’inscription en doctorat

La recherche en France doit pouvoir recruter les talents en fonction des compétences recherchées, et ce indépendamment de la nationalité. Les doctorants, dont près du tiers sont d’origine extra-communautaire, sont des forces vives dont l’enseignement supérieur et la recherche en France ne peuvent se passer.

Le plan « Bienvenue en France », annoncé par le Premier ministre le 19 novembre 2018, prévoit notamment la mise en place de frais d’inscription différenciés pour les étudiants extra-communautaires et non résidents en France. L’ANDès s’oppose à cette mesure pour le doctorat, à l’unisson avec les autres parties auditionnées à propos du doctorat, et se félicite de la recommandation en ce sens de la mission de concertation. Sa mise en place risquerait, d’une part, de mener à une réduction du vivier de candidats internationaux disponibles, à la fois lors du recrutement à l’international en doctorat mais aussi lors du recrutement en sortie de master en France qui pourraient voir leurs effectifs diminuer ; d’autre part, de mener à une préférence communautaire dans un contexte budgétaire contraint.

La recherche en France ne pourra rester ambitieuse et attractive qu’à condition qu’elle soit correctement financée. Un effort d’investissement financier continu de l’État constituerait un signal positif pour la confiance que celui-ci place dans la recherche et le doctorat, et encourageant pour l’ensemble des bailleurs de fonds et partenaires.

Ni la présentation du plan « Bienvenue en France » ni le rapport de la Cour des comptes de novembre 2018 ne mentionnent d’étude d’impact spécifiquement pour la population des doctorants. Dans l’hypothèse du maintien de cette mesure pour les doctorants extra-communautaires, mais en faisant reposer l’augmentation des frais d’inscription sur d’autres acteurs, l’ANDès a examiné la cohérence de plusieurs éventualités : financement de ces frais par les projets de recherche sur lesquels sont embauchés les doctorants concernés, par les employeurs des doctorants concernés, par les établissements d’inscription via des bourses et exonérations de frais d’inscription, par les pays d’origine des doctorants concernés, ou encore par d’autres ministères français concernés. L’ensemble des arguments exposés dans les différents scénarios ont conduit l’ANDès à s’opposer à la différenciation des frais d’inscription pour le doctorat comme, d’ailleurs, pour l’Habilitation à Diriger des Recherche (HDR) si elle était envisagée.

Par ailleurs, l’ANDès se réjouit que le rapport de la mission de concertation, qui l’a auditionnée le 1er février 2019, reprenne ses propositions d’amélioration pour l’accueil et le séjour des doctorants et docteurs internationaux, notamment à propos de l’attribution de contrats doctoraux en substitution des bourses.

Lire le communiqué de presse.

Concertation sur le plan « Bienvenue en France »

Le 1er février 2019, une délégation de l’ANDès a été reçue pour une audition dans le cadre de la concertation sur le plan « Bienvenue en France », portant notamment sur la mise en place de frais d’inscription différenciés pour les étudiants extra-communautaires et non résidents en France : l’ANDès s’oppose à l’application proposée de frais d’inscription différenciés en doctorat (compte-rendu).

Rencontre avec le cabinet de la ministre chargée de la recherche

Le 11 décembre 2018, une délégation de l’ANDès a rencontré le cabinet de la ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation : Dr Jean-Philippe Bourgoin, conseiller recherche, qui a également convié M. Graig Monetti, conseiller vie étudiante (compte-rendu).

Intervention de l’ANDès à la Journée de rentrée du collège des écoles doctorales de l’Université de Bordeaux

Le jeudi 6 décembre 2018, Mélanie Gaillard, membre du conseil d’administration de l’ANDès, est intervenue à la journée de rentrée du collège des écoles doctorales de l’Université de Bordeaux et de ses écoles doctorales.

La matinée de Cérémonie de rentrée du collège des écoles doctorales et le cocktail de la pause méridienne étaient communs à l’ensemble du collège des écoles doctorales, sur le campus de Talence. En après-midi, chaque école doctorale organisait sa propre rentrée sur les différents campus.
Mélanie Gaillard est intervenue à trois moments lors de cette journée : présentation de l’association en quelques minutes lors des présentations des associations de doctorants et docteurs (campus de Talence), devant l’ensemble des doctorants ; tenue d’un stand pendant le cocktail de la pause méridienne (campus de Talence), notamment sur l’aspect réseau ; présentation d’actions de l’ANDès l’après-midi lors de la rentrée de l’école doctorale Sciences et environnements (campus de Pessac).

Photo : C. Poulet

 

Workshop sur l’Encadrement Doctoral 2018 – Qualité du doctorat

L’ANDès, Adoc Mètis, le Réseau National de Collèges Doctoraux et l’Université de Lyon organisent les 28 et 29 novembre 2018 la deuxième édition du Workshop sur l’Encadrement Doctoral (WED).

Le Workshop sur l’Encadrement Doctoral a pour vocation la construction, par la communauté du doctorat en France, des outils et recommandations dont elle a besoin pour évoluer et s’adapter à ses défis actuels. Cette année, nous proposons une thématique générale, qui sera au cœur des réflexions et des discussions : « la qualité du doctorat ».

L’édition 2018 du WED réunira durant trois demi-journées les acteurs français du doctorat (directions de collèges doctoraux et d’écoles doctorales, encadrantes et encadrants, personnels administratifs responsables du doctorat, associations de jeunes chercheurs et chercheuses, équipes de présidence) afin d’identifier les problématiques émergentes du doctorat et de proposer des solutions. Le WED 2018 est principalement organisé sous forme d’ateliers de travail, desquels ressortiront des propositions concrètes et réalistes (outils pour l’encadrement d’un doctorat, recommandations pour les institutions, guides pour les écoles et les collèges doctoraux).

Lire le communiqué de presse.

Programme : http://w-e-d.info

Intervention de l’ANDès à la table ronde « Devenir Docteur-Ingénieur » de l’ENSEIRB/MATMECA

Le lundi 19 novembre 2018, Mélanie Gaillard, membre du conseil d’administration de l’ANDès, est intervenue dans la table ronde Devenir Docteur-Ingénieur, organisée à l’ENSEIRB-MATMECA de Bordeaux pour présenter le doctorat aux élèves de l’école. Elle a tout particulièrement abordé la question des compétences développées pendant le doctorat, et de la valeur du doctorat à l’international.

Photo : ANDès

 

 

Vidéos de la Conférence « La place des docteurs dans notre société, historique et visions prospectives »

L’ANDès est intervenue à la conférence « La place des docteurs dans notre société, historique et visions prospectives« , le lieu jeudi 11 octobre 2018 à 18h30 à Sorbonne Université, 4 place Jussieu, à Paris.

Cet événement visait à promouvoir et valoriser les docteurs et leurs actions dans la société. Il a réuni des intervenants d’horizons divers qui ont partagé leur vision prospective sur la place des docteurs dans notre société dans les 10 prochaines années. Quatre interventions ont présenté une variété de points de vue : associatif, académique, du monde de l’entreprise, et du divertissement sur le doctorat.

La conférence était organisée par plusieurs associations de docteurs et doctorants (ANDès, Biodocs Paris, Doc’Up, Les Cartésiens, Réseau BIOTechno) et à l’initiative du cabinet Adoc Talent Management qui fêtait ses 10 ans.

La conférence a été suivie d’un cocktail pour prolonger les échanges et célébrer l’anniversaire d’Adoc Talent Management.

Retrouvez les vidéos des interventions.