L’ANDès, représentée par Camila Pous, intervient lors de l’Accueil des Doctorants de l’Université Jean Moulin Lyon 3 à Lyon.

Consulter le diaporama présenté, « Les docteurs : des passeurs de frontières » (format pdf) ici.

L’ANDès publie :

L’ANDès publie deux propositions d’amendements au projet de loi de finances 2015, en faveur de l’emploi des docteurs, à destination des sénateurs.

Consulter les deux propositions (format PDF) en cliquant ici.

L’annuaire des membres de l’ANDès est de nouveau en ligne et accessible aux membres à jour de leur cotisation à l’adresse https://andes.asso.fr/Annuaire/ (le mot de passe associé à l’identifiant Andes2014 vous a été envoyé par mail).

Une cartographie des membres répartis par département est désormais disponible : n’hésitez pas à vous mettre en réseau avec des docteurs qui habitent à proximité de chez vous.

Et contactez l’association si vous souhaitez que l’on vous renvoie ce mot de passe, ou pour signaler un changement d’informations vous concernant.

Les billets de cette série Article 79 ont vocation à recenser les corps de la fonction publique ouverts aux docteurs par la voie de concours réservés ou adaptés, afin de transférer la culture et les compétences de recherche dans l’administration de l’Etat et de ses collectivités. Ces informations devraient, selon l’article 79 de la loi du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche, être fournies dans un rapport du Gouvernement remis chaque année au Parlement, qui est encore en attente de publication à ce jour (712 jours de retard).

Le Décret n° 2014-1261 du 29 octobre 2014 modifiant le décret n° 2011-931 du 1er août 2011 portant statut particulier du corps de l’inspection générale des affaires sociales prévoit la création d’un « concours externe sur titres et travaux » ouvert aux titulaires d’un doctorat « dans des disciplines à caractère scientifique » (qui seront définies ultérieuremen par arrêté conjoint des ministres chargés des affaires sociales et du ministre chargé de la fonction publique). Il prévoit également que la période de préparation de leur doctorat sera prise en compte au moins pour deux ans d’ancienneté lors de leur intégration dans le corps.

Les billets de cette série Article 79 ont vocation à recenser les corps de la fonction publique ouverts aux docteurs par la voie de concours réservés ou adaptés, afin de transférer la culture et les compétences de recherche dans l’administration de l’Etat et de ses collectivités. Ces informations devraient, selon l’article 79 de la loi du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche, être fournies dans un rapport du Gouvernement remis chaque année au Parlement, qui est encore en attente de publication à ce jour (712 jours de retard).

Le Décret n° 2009-63 du 16 janvier 2009 portant statut particulier du corps des ingénieurs des mines, tout comme le Décret n° 2009-1106 du 10 septembre 2009 portant statut particulier du corps des ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts, prévoient (articles 4 et 7 du premier, 5 et 9 du second) un concours externe sur titres, pour lequel « les candidats doivent, au 1er janvier de l’année du concours, être titulaires d’un diplôme de doctorat dans un domaine de compétence du corps ».

L’ANDès, représentée par Alexandre Bérard, intervient aux Journées Franciliennes des Doctorants en sciences mathématiques à l’IGP à Paris.

L’ANDès publie une fiche du Doctorat à la Loupe sur la durée du projet doctoral et sa prolongation éventuelle.

Consultez la fiche (format pdf) en cliquant ici.

L’ANDès, représentée par Séverine Fantapie, participe à la première réunion de préparation du Colloque Interdisciplinaire sur le Doctorat, organisé par Adoc Talent Management le 15 décembre 2014.

L’ANDès soutient le mouvement Sciences en marche qui demande :

  • de mettre en œuvre un plan pluriannuel ambitieux pour l’emploi statutaire à tous les niveaux de l’enseignement supérieur et de la recherche ;
  • de renforcer les crédits de base des laboratoires et des universités ;
  • de reconnaître le doctorat dans les conventions collectives, de faciliter l’emploi des docteurs et la diffusion de la culture scientifique dans les entreprises et la haute fonction publique.