Articles

Soutenir la reconnaissance du doctorat en France, au bénéfice d’une recherche publique attractive et d’une société innovante

À l’occasion de la consultation sur le projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche, l’Association Nationale des Docteurs (ANDès) exprime plusieurs propositions pour soutenir la reconnaissance du doctorat en France, au bénéfice d’une recherche publique attractive et d’une société innovante :

  • pour un État proactif sur le long terme afin de sauver l’emploi scientifique public et la recherche publique ;
  • pour un accueil exemplaire des docteurs dans les fonctions publiques hors recherche ;
  • pour un accueil approprié des docteurs dans le secteur privé ;
  • pour l’augmentation pluriannuelle de l’effort d’investissement dans la recherche publique et privée et pour une meilleure utilisation du Crédit d’Impôt Recherche en ce sens ;
  • pour une plus grande visibilité du titre de docteur afin d’amorcer un changement culturel ;
  • pour une réforme de l’HDR en cohérence avec l’évolution des stratégies de ressources humaines ;
  • pour l’amélioration de l’attractivité internationale de la France par le doctorat ;
  • pour un cadre du doctorat favorisant la reconnaissance du doctorat comme expérience professionnelle de recherche dans tous les secteurs socio-économiques ;
  • pour une représentation unifiée et propre des jeunes chercheurs (doctorants et chercheurs contractuels titulaires du doctorat) ;
  • pour l’utilisation d’un vocabulaire approprié à la reconnaissance du doctorat comme expérience professionnelle.

Lire le communiqué de presse.

Lire la contribution.

Attirer les docteurs dans la fonction publique : les messages contradictoires du gouvernement

Communiqué de presse

L’ANDès, association nationale des docteurs, déplore que la volonté exprimée du gouvernement d’attirer davantage de docteurs dans la fonction publique soit suivie d’actions contradictoires peu propices à cet effet. En témoignent, notamment, les annonces récentes de confier des responsabilités qui nécessitent une expérience conséquente de recherche à des personnes non titulaires d’un doctorat. L’ANDès regrette la lenteur du gouvernement pour intégrer de façon substantielle des docteurs dans la fonction publique et l’encourage à mettre en œuvre et concrétiser au plus vite les dispositions législatives prises en 2013.

Lire la suite

Table ronde "L’insertion des docteurs : quelle mise en œuvre de la loi ?" aux RUE 2014

Le 20 et 21 mars 2014, plusieurs membres de l’ANDès ont participé aux RUE 2014, Rencontres Universités Entreprises, notamment à la table ronde « L’insertion des docteurs : quelle mise en œuvre de la loi ? » et ont posé des questions lors des sessions sur la valorisation du doctorat, dont les enregistrements sont disponibles sur le web.