Articles

L’Association Nationale des Docteurs a appris avec stupeur les propos tenus par Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, concernant le lancement d’une enquête sur « l’islamo-gauchisme » à l’université (propos tenus sur Cnews le 14 février et confirmé à l’Assemblée Nationale le 16 février). Cette étude voulue comme scientifique aurait pour but de définir « ce qui relève de la recherche et du militantisme » dans le monde académique. Une méfiance portée vers la recherche universitaire française qui ne peut que nous inquiéter après, déjà, une récente tentative, lors du passage au Sénat de la Loi de Programmation de la Recherche, d’ajouter un amendement voulant subordonner les chercheurs au respect de « valeurs de la République » nullement définies dans la loi.

L’Association Nationale des Docteurs rappelle que l’indépendance de la recherche est un de ses fondements et que toute tentative de contrôle par le pouvoir politique est extrêmement préoccupante. Elle condamne vivement toute tentative d’instrumentalisation de la science.

Lire le communiqué de presse

Le 9 avril 2020, une délégation de l’ANDès (Dr Clément Courvoisier, président ; Dr Philippe Gauron, administrateur) et une délégation de la Confédération des Jeunes Chercheurs (CJC) ont rencontré la Dr Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) et son cabinet (Florian Cahagne, conseiller budget et financement, espace, entreprises ; Lloyd Cerqueira, conseiller parlementaire, collectivités territoriales et immobilier) (compte-rendu). 

Le 28 novembre 2019, une délégation de l’ANDès (Dr Clément Courvoisier, président ; Dr Philippe Gauron, administrateur ; Dr Godefroy Leménager, vice-président ; Dr Nicolas Soler, trésorier adjoint) a rencontré le cabinet de la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) (Dr Olivier Ginez, conseiller chargé de l’organisation territoriale et de la loi de programmation de la recherche) (compte-rendu).

Le 18 juin 2019 avait lieu la journée nationale du doctorat, organisée par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation au Collège de France (Paris).

Clément Courvoisier, président de l’ANDès, intervenait à la table ronde « Encadrement des doctorants : quelles formations pour quels besoins ? » et a présenté de bonnes pratiques de l’encadrement doctoral diffusées à travers le Guide du Doctorat et ses 23 fiches du Doctorat à la Loupe (ANDèsCJC). Quelques conclusions de l’édition 2018 du Workshop sur l’Encadrement Doctoral, co-organisé par l’ANDès, ont également été présentées lors de cette table ronde.

Cette journée a été l’occasion d’annoncer la parution du nouveau site web dédié au Guide du Doctorat : https://guide-doctorat.fr/.

Support de l’intervention de l’ANDès et vidéo sur le thème « Bonnes pratiques de l’encadrement doctoral » lors le la Journée nationale sur le doctorat 2019 à Paris.

Le 11 décembre 2018, une délégation de l’ANDès a rencontré le cabinet de la ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation : Dr Jean-Philippe Bourgoin, conseiller recherche, qui a également convié M. Graig Monetti, conseiller vie étudiante (compte-rendu).

L’ANDès et la CJC alertent les présidences et directions d’établissements d’enseignement supérieur sur les risques d’une reconnaissance partielle du doctorat au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) et leur recommandent de demander l’accréditation pour la délivrance du doctorat dans l’ensemble des 22 segments professionnels proposés. Il en va de la valorisation du diplôme de leurs docteurs sans préjuger des possibilités d’emploi qui s’offrent à eux.

Lire le communiqué.

Le 24 janvier 2018, une délégation de l’ANDès a rencontré Dr Jean-Philippe Bourgoin, le conseiller recherche auprès de la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. (compte-rendu).

L’Association Nationale des Docteurs (ANDès) et la Confédération des Jeunes Chercheurs (CJC) se félicitent de l’inscription prochaine du doctorat au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). L’ANDès et la CJC travaillent spécifiquement sur ce sujet depuis plus de deux ans. Elles ont proposé le contenu pour l’inscription du doctorat au RNCP au ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MESRI) (lire le compte-rendu), après des échanges avec la Conférence des Présidents d’Université, le Réseau National de Collèges Doctoraux, et la Commission Nationale de Certification Professionnelle. Cette fiche présente la liste des compétences attendues chez tout nouveau docteur, indépendamment de sa discipline de recherche. Nos associations de doctorants et docteurs vont être impliquées dans la concertation ministérielle suite à l’annonce de Frédérique Vidal le 20 octobre 2017.

Lire le communiqué.
Lire le canevas de la fiche RNCP pour le doctorat.

Le 29 novembre dernier, des membres de l’ANDès, Association Nationale des Docteurs, et de la CJC, Confédération des Jeunes Chercheurs, ont rencontré le Directeur général de la recherche et de l’innovation, ainsi que d’autres membres de la Direction générale de la recherche et de l’innovation, et de la Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle, au ministère chargé de la recherche, afin d’évoquer l’inscription du doctorat au RNCP, Répertoire national des certifications professionnelles.

Le compte-rendu de cette réunion.

Le 20 septembre 2017, une délégation de l’ANDès a rencontré Dr Jean-Philippe Bourgoin, le conseiller recherche auprès de la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. (compte-rendu).