Articles

En attente du décret : conservateurs de bibliothèque

Les billets de cette série Article 79 ont vocation à recenser les corps de la fonction publique ouverts aux docteurs par la voie de concours réservés ou adaptés, afin de transférer la culture et les compétences de recherche dans l’administration de l’Etat et de ses collectivités. Ces informations devraient, selon l’article 79 de la loi du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche, être fournies dans un rapport du Gouvernement remis chaque année au Parlement, qui est encore en attente de publication à ce jour (730 jours de retard).

Du nouveau à propos d’un concours externe spécial pour les docteurs afin d’accéder aux postes de conservateur de bibliothèque (que nous avons déjà évoqué sur ce blog), dans le Bulletin Officiel n°29 du 21 juillet 2016 :

Un projet de décret modifiant le statut particulier du corps des conservateurs des bibliothèques est en préparation. Il a pour objet de créer un concours externe spécial de recrutement dans ce corps, réservé aux titulaires d’un doctorat.

Sous réserve de la publication du décret précité, ce concours sera organisé dès la session 2017. Les inscriptions seront ouvertes au premier trimestre 2017.

Ce concours devrait comporter une épreuve écrite d’admissibilité et une épreuve orale d’admission dont il est prévu qu’elles se déroulent selon le même calendrier que les épreuves des concours de droit commun.

Photo : jorisvo / Shutterstock

Attirer les docteurs dans la fonction publique : les messages contradictoires du gouvernement

Communiqué de presse

L’ANDès, association nationale des docteurs, déplore que la volonté exprimée du gouvernement d’attirer davantage de docteurs dans la fonction publique soit suivie d’actions contradictoires peu propices à cet effet. En témoignent, notamment, les annonces récentes de confier des responsabilités qui nécessitent une expérience conséquente de recherche à des personnes non titulaires d’un doctorat. L’ANDès regrette la lenteur du gouvernement pour intégrer de façon substantielle des docteurs dans la fonction publique et l’encourage à mettre en œuvre et concrétiser au plus vite les dispositions législatives prises en 2013.

Lire la suite

Ouverture au doctorat : attachés d’administration de l’Etat

Les billets de cette série Article 79 ont vocation à recenser les corps de la fonction publique ouverts aux docteurs par la voie de concours réservés ou adaptés, afin de transférer la culture et les compétences de recherche dans l’administration de l’Etat et de ses collectivités. Ces informations devraient, selon l’article 79 de la loi du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche, être fournies dans un rapport du Gouvernement remis chaque année au Parlement, qui est encore en attente de publication à ce jour (712 jours de retard).

Le Décret n° 2016-907 du 1er juillet 2016 portant diverses dispositions relatives au corps interministériel des attachés d’administration de l’Etat mentionne la présence d’une « épreuve adaptée » aux titulaires d’un doctorat pour le concours externe d’accès à ce corps. Il prévoit également que la période de préparation de leur doctorat sera prise en compte au moins pour deux ans d’ancienneté lors de leur intégration dans le corps.

L’ANDès à la première remise des doctorats d’Université Paris-Saclay

Le 1er juillet 2016, l’ANDès était présente à la première cérémonie de remise des diplômes de doctorat de l’Université Paris-Saclay au palais des congrès de Versailles. Les nouveaux docteurs ont ainsi pu connaitre l’ANDès à travers le discours de sa présidente (la vidéo ici), et aller à la rencontre de ses membres sur le stand de l’association…

Pour en savoir plus : les photos de l’événement.

 

Speed-dating de l’innovation organisé par GAC Group

La CFD Toulouse est partenaire du « Speed Dating de l’Innovation », évènement organisé par GAC Group (cabinet international d’audit et d’amélioration de la compétitivité) le jeudi 30 juin de 9h à 19h, en collaboration avec les jeunes entrepreneurs du MEDEF, IOT Valley et le groupe de recrutement Esprit-RH.
Le but de cette journée est pour les sociétés innovantes de bénéficier de conseils rapides et gratuits par ce groupe d’aide au financement public (Crédit Impôt Recherche ou Crédit Impôt Innovation).
Pourquoi vous y intéresser ?
  • Vous avez une idée et vous vous posez la question de comment la financer ? Cette journée vous permettra de rencontrer divers acteurs de la région pouvant vous aider à finaliser votre idée et bénéficier ainsi de conseils et contacts directs.
  • Vous êtes intéressés par le financement public des entreprises? Vous voulez comprendre ce qu’est le CIR et en quoi ça peut vous être utile? Le GAC et ses consultants pourront répondre à vos questions.
  • Vous souhaitez rencontrer un des partenaires de l’événement ? Prenez RDV directement avec Esprit RH, IOT Valley ou les jeunes entrepreneurs du MEDEF.
  • Vous voulez plus d’infos sur la CFD ? Venez nous rencontrer en personne lors de cette journée.
Plus d’informations sur le flyer, inscriptions sur https://azais.typeform.com/to/Xaxuc6.

Dernières statistiques sur le doctorat

Les billets de cette série Statistiques sur le doctorat évoquent diverses données statistiques liées au doctorat, disponibles publiquement, ou réunies par des membres de l’ANDès. Les traitements et analyses de ces données ne reflètent pas nécessairement les positions de l’ANDès et n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

L’enquête de 2015 sur le devenir professionnel des docteurs 2010 n’a pas encore été publiée par le Céreq, mais le taux de chômage en 2015 des docteurs 2010 se trouve dans L’Etat de l’enseignement supérieur et de la recherche publié en juin 2009.

Ce taux de chômage semble avoir augmenté depuis la précédente enquête : 6,8% de chômage en 2015 pour les docteurs 2010 alors que 94% des docteurs 2007 étaient en activité en 2012.

Quelques faits marquants dans les 2 autres fiches en rapport avec le doctorat, à propos :
des doctorants : la tendance à la hausse du nombre de docteurs commence à s’inverser, alors que le nombre de doctorants poursuit sa baisse, et la tendance à la baisse se confirme pour le nombre de doctorants inscrits en première année ; cela conduit donc, alors qu’il y a moins de doctorants rémunérés pour leur doctorat en valeur absolue, à augmenter leur proportion : 71.8% des doctorants de première année dont la situation financière est connue sont rémunérés pour leur doctorat, du jamais vu selon les données publiées par le ministère (57,17% en 2004/2005, 65,25% en 2007/2008, 69,49% en 2013/2014).
des chercheurs en entreprise : 11,7% de docteurs parmi les chercheurs en entreprise en 2013, alors que le taux indiqué en 2011 était de 12% (on peut se demander si c’était une approximation ou pas). La tendance à la baisse de ce taux se poursuit (voir le graphique page 3 de ce document) même si le nombre absolu de chercheurs docteurs augmente (les données « équivalent temps plein » ne sont pas disponibles mais il y avait 197 300 personnes physiques dans la recherche en entreprise en 2011, 220 000 en 2013) ; les sciences humaines et sociales sont largement sous-représentées par rapport à la recherche publique et au nombre de docteurs diplômés chaque année.

Sixième Forum Docteurs & Entreprises, moteurs de l’innovation en Bretagne

Pascal Crépey, président de l’ANDès, était membre du jury du concours « Dessine ton projet d’avenir » au sixième Forum Docteurs & Entreprises, moteurs de l’innovation en Bretagne, organisé à Rennes par les associations Dakodoc etNicomaque.

Un article sur la lauréate dans Ouest France.

Photo de Roselyne Wagner

Quatrième Forum des Jeunes Chercheurs à Marseille

Séverine Fantapie et Nicolas El Robrini, membres du conseil d’administration de l’ANDès, sont intervenus dans des tables rondes du quatrième Forum Jeunes Chercheurs organisé à Marseille par l’association Hippo’thèse.

Photo : Hippo’Thèse

Ouverture au doctorat : agrégation du secondaire

Les billets de cette série Article 79 ont vocation à recenser les corps de la fonction publique ouverts aux docteurs par la voie de concours réservés ou adaptés, afin de transférer la culture et les compétences de recherche dans l’administration de l’Etat et de ses collectivités. Ces informations devraient, selon l’article 79 de la loi du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche, être fournies dans un rapport du Gouvernement remis chaque année au Parlement, qui est encore en attente de publication à ce jour (712 jours de retard).

Le Décret n° 2016-656 du 20 mai 2016 modifiant certains statuts particuliers des personnels enseignants relevant du ministre chargé de l’éducation nationale prévoit la création d’un « concours externe spécial » réservé aux titulaires d’un doctorat, dans la limite de 15% du nombre total de places mises aux deux concours externes. Il prévoit également que la période de préparation de leur doctorat sera prise en compte au moins pour deux ans d’ancienneté lors de leur intégration dans le corps.

Mise à jour du 22/07/2016 – le bulletin officiel n°29 du 21 juillet 2016 donne quelques précisions sur le concours :

La session 2017 constitue la première année de mise en œuvre de ce concours. Cinq sections ont été retenues : les mathématiques, la physique-chimie option physique, les lettres modernes, la biochimie-génie biologique et l’anglais.

Les épreuves conservent le format de celles du concours externe mais sont proposées en nombre moindre, de l’ordre de quatre à six épreuves pour le nouveau concours contre six à dix épreuves pour le concours externe selon les sections. La leçon d’agrégation reste systématiquement proposée.

Chaque section propose une épreuve nouvelle de mise en perspective didactique d’un dossier de recherche. Le candidat sera conduit à présenter au jury un dossier scientifique concernant son parcours, ses travaux de recherche et, le cas échéant, ses activités d’enseignement et de valorisation de la recherche et à en proposer une mise en perspective didactique.

Ouverture au doctorat : inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche

Les billets de cette série Article 79 ont vocation à recenser les corps de la fonction publique ouverts aux docteurs par la voie de concours réservés ou adaptés, afin de transférer la culture et les compétences de recherche dans l’administration de l’Etat et de ses collectivités. Ces informations devraient, selon l’article 79 de la loi du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche, être fournies dans un rapport du Gouvernement remis chaque année au Parlement, qui est encore en attente de publication à ce jour (667 jours de retard).

Le Décret n° 2016-619 du 18 mai 2016 modifiant le décret n° 99-878 du 13 octobre 1999 relatif au statut du corps de l’inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche mentionne la présence d' »épreuves d’un concours externe sur titres et travaux » pour permettre l’accès à ceux corps des titulaires d’un doctorat ayant « quatre ans d’expérience professionnelle après l’obtention du doctorat ». Il prévoit également que la période de préparation de leur doctorat sera prise en compte « dans la limite de deux ans ».